fbpx

Une grande partie de l’estomac est dérivé et ainsi le volume de l’estomac est réduit (environ 30-40 cc) et est assemblé  avec l’intestin grêle. C’est également une méthode très efficace dans le traitement du diabète de type 2 car une intervention est faite aux intestins.

Combien de temps cela dure-t-il ?

L’opération de Bypass gastrique dure en moyenne 2 à 3 heures et est réalisée avec une  procédure fermée (laparoscopique).

Qui sont aptes à la chirurgie?

Il peut être appliqué chez les patients ayant un indice de masse corporelle supérieur à 40 ou ceux atteints de diabète de type 2 lié au poids, et son efficacité est supérieure à la chirurgie du manchon gastrique.

Alors lequel choisir, la  chirurgie du manchon gastrique ou la chirurgie de bypass gastrique ?

Tout d’abord, il est nécessaire d’évaluer de manière très détaillée nos patients pour lesquels nous planifions une intervention chirurgicale. L’indice de masse corporelle (IMC) du patient est l’un des premiers paramètres que nous examinons. Chez les personnes dont le rapport  IMC et poids sont plus élevés que ce qu’il ne le faut, nous pouvons préférer davantage la chirurgie de Bypass gastrique en raison de sa fonction de perte de poids plus importante. Cependant, l’IMC seul n’est pas suffisant pour déterminer la technique chirurgicale. De nos jours, en plus de l’IMC, nous évaluons les patients avec une approche intégrante. Parmi les paramètres que nous examinons ici, nous examinons les situations telles que les habitudes alimentaires et de boissons des patients, s’ils ont oui ou non une habitude de consommer du sucre, du chocolat, des desserts et s’ils ont oui ou non  un trouble émotionnel de l’alimentation. Après avoir évalué tous ces éléments ensemble, nous devons également considérer les maladies métaboliques des patients qui se développent en raison du poids.

Des maladies métaboliques peuvent se développer en raison de l’obésité. Le diabète, l’hypertension, la stéatose hépatique, la dyslipidémie, les problèmes articulaires, le syndrome d’apnée du sommeil et les troubles hormonaux liés à la fertilité sont les principales maladies métaboliques. Cependant, comme nous venons de le mentionner, pour faire le choix  entre la chirurgie du manchon gastrique et la chirurgie bypass gastrique nous devons révéler la gravité et le degré de ces maladies en développement. Par conséquent, nous effectuons des analyses de contrôle détaillées pour nos patients 1 à 2 jours avant l’opération. Conformément  à ces analyses et après avoir considéré les habitudes nutritionnelles, nous décidons de la technique chirurgicale qui assurera un succès chez le patient, qui permettra une perte de poids efficace et à long terme et qui permettra le plus grand succès dans le traitement de l’obésité.

En conséquence, nous ne décidons pas de la technique chirurgicale en regardant uniquement l’indice de masse corporelle, nous décidons de la technique chirurgicale appropriée en tenant compte des maladies métaboliques développées en raison du poids et des habitudes alimentaires et de boissons des patients.

Quel est le risque de la chirurgie du manchon gastrique?

Ces dernières années, il y a eu de grandes évolutions dans l’évaluation des patients, de la chirurgie et le suivi postopératoire de la chirurgie bariatrique, mais malgré toutes ces évolutions, les taux de mortalité liés aux risques chirurgicaux n’ont pas pu être réduits à zéro. Le taux de mortalité  en période précoce après ces opérations serait de 0,1 à 0,5 pour cent. Le sexe masculin, un IMC élevé et une insuffisance respiratoire préopératoire sont parmi les raisons les plus importantes qui augmentent le risque. L’embolie pulmonaire, la fuite anastomotique et l’infarctus du myocarde sont les causes de décès les plus fréquentes.

Les complications des incisions chirurgicales sont observées à des taux allant jusqu’à 25 pour cent. La recanalisation de l’estomac et la sténose gastrique après une gastrectomie en manchon et des chirurgies de bypass gastrique sont d’autres complications définies. La formation de calculs dans la vésicule biliaire due à une perte de poids rapide après une intervention chirurgicale a été signalée à des taux élevés allant jusqu’à 50 pour cent.

D’autres complications nutritionnelles peuvent survenir à long terme. La gastrectomie en manchon est l’une des chirurgies les plus fréquemment pratiquées ces dernières années, et les problèmes nutritionnels sont très rares après cette chirurgie.

Quand puis-je commencer ma vie normale ?

Votre retour à une vie normale est étroitement lié au travail que vous faites. Si vous faites un travail de bureau, vous pourrez faire votre travail pendant une courte période le 3-4ème jour après votre sortie de l’hôpital. Mais la période de repos standard est de 7 à 10 jours pour ce groupe de travail.  Si vous travaillez dans un emploi où vous devez travailler physiquement, vous pourrez vous reposer pendant une période de 15 à 20 jours, puis vous pourrez retourner au travail.

Comment sera ma période de contrôle et de suivi ?

Vous aurez des examens de routine le premier mois après votre sortie de l’hôpital, puis tous les 3 mois.

Un an après l’opération, vos contrôles sont effectués avec un intervalle de 6 mois, et après la fin de la deuxième année, vous aurez un plan de contrôle une fois par an.

Quelles sont les techniques non chirurgicales dans le traitement de l’obésité?

Dans le traitement de l’obésité, des techniques non chirurgicales sont faites au niveau de l’estomac sous sédation, toujours accompagnée d’une endoscopie, et la consommation alimentaire excessive du patient est réduite. Ils facilitent la pratique de régimes.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *